bateau

Comment réussir un échouage ?

L’échouage est une manœuvre courant en navigation. Elle consiste à poser le fond du bateau sur le sable. C’est aussi risqué que désagréable, mais dans certains cas, il n’y a pas d’autres choix. Si vous avez à échouer le navire un jour, les quelques lignes qui suivent pourraient vous aider.

Le bon bateau pour un échouage réussi

bateau1Un échouage ne peut pas être réussi sans le bateau adapté à cette manœuvre. Idéalement, il faut une embarcation à fond plat. Cela dit, les navires à coque arrondie peuvent aussi s’essayer à cet exercice. La forme et la taille de la quille doivent également être prises en considération. Parfois, l’utilisation d’une béquille latérale devrait aider. En effet, se poser sur le sable reste relativement facile. C’est le fait de se tenir droit sur la plage qui constitue tout un challenge. Pour les bateaux de type catamaran ou trimaran, la question de l’équilibre ne sera pas un réel problème. Les petites embarcations telles que les hors-bords ou les safrans sont aussi des championnes de la discipline.

Une question de technique et de patience

bateau2L’échouage consiste à glisser le fond du bateau sur le sable. Pour cela, une connaissance au préalable de l’engin reste indispensable. Il faut avoir la certitude que la vase ne cache pas à cause de pierres. La présence d’un petit caillou sans importance peut endommager la carène. Si l’échouage se joue avec la marée, la technique consiste à mouiller dans un endroit où la mer va se retirer. Le bateau doit être ancré par l’arrière. Un sondeur informera sur la profondeur tandis qu’une bonne connaissance de l’amplitude de la marée influence l’opération. Concrètement, il faut tenir compte de la phase de lune pour savoir à quel point l’eau va se retirer. Oui, cette notion est essentielle à tout bon marin. Ce dernier doit aussi garder une attention particulière aux bulletins météo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *